Cityguide // Cairns, dernière escale australienne !

DCIM100GOPRO

Déjà un mois que nous sommes sur la route australienne, avec un objectif en tête, la ville de Cairns. Après plus de 7000 kilomètres au compteur, nous voici arrivés, sous le soleil, en poumpoumshort et lunettes de soleil vissées sur le nez ! Au programme : détente au bord de l’eau, visite de la Rainforest, rencontre avec les crocodiles et sessions de wakeboard.

Cette étape est celle que nous avons préférée, certainement parce qu’après un mois de roadtrip, nous avons pris goût à la vie de backpacker. Finalement, dormir, manger, conduire au même endroit représente un certain luxe… nous reprenons un rythme naturel, sans électricité, wiFi, télévision, bref, tout ce qui vient parasiter notre rythme dans la vie réelle. Dans le van, pas de veillée jusqu’à 2h du mat’ parce qu’on veut savoir la suite de la série du moment… nous vivons au rythme du soleil, nous réveillons naturellement avant 8h (un comble, alors que cela nous paraissait une torture à Paris), marchons pieds nus, nous lavons quand nous le pouvons (le voulons) et surtout choisissons nos activités au jour le jour. Une liberté qui a évidemment ses limites mais qui nous plaît énormément pour le moment.

Quant à Cairns, c’est une ville très agréable, notamment parce qu’elle a été bien aménagée et est très bien gérée par le City Council. La plage étant vaseuse, un lagon a été créé en bord de mer, avec plage artificielle, large pelouse, plaques de cuissons pour les barbecues du dimanche, et douches chaudes dans les toilettes. De quoi ravir plus d’un backpacker ! L’esplanade se poursuit en bord de mer, avec une promenade TOP pour le runnings et comprenant un parcours physique avec appareils de musculations, vélo élyptique, etc. Une vraie salle de sport en plein air (et je suis ravie).

606162

2321222425

Mais ce qui attire surtout les touristes – outre la grande barrière de corail qui n’en finit pas – c’est la nature environnante, très riche, entre mer et montagne, et la culture aborigène omniprésente. L’attraction principale de la ville, Kuranda, est un village aborigène perché dans la montagne au beau milieu de la forêt humide de Daintree. On y accède par un train datant du XVIIIe siècle, époque de la « ruée vers l’or » australienne. Un voyage dans le temps qui permet de comprendre l’histoire de la ville et de découvrir de superbes paysages, dont les cascades de Barron Gorge. Le village nous a un peu déçu bien qu’il soit sympa à visiter avec son enfilement d’échoppes, de marchés, de réserves animalières… Rien de bien typique en fait, surtout de l’attrape-touriste ! Le retour s’effectue via le « skyrail », un gigantesque aménagement de remontées mécaniques. On rentre à Cairns dans un oeuf, perché à 45 mètres au-dessus du sol, avec vue panoramique sur la Daintree Forest et la baie turquoise. L’aller-retour coûte 110 $, mais cela vaut le coup !

6667GF434442414647A49CI5054DCIM100GOPRO55DCIM100GOPRO5756D

Les environs de Cairns comportent aussi quelques incontournables : la ballade en bateau sur la Daintree river à la découverte des crocodiles, et Cap Tribulation, un coin de terre aux allures de bout du monde avec sa jungle et sa plage à la « Koh Lanta », accessible en traversant la rivière en bac (20 $ l’aller-retour). Ce coin de l’Australie regorge de bestioles très sympathiques : des Casoars – grands oiseaux de la taille d’une autruche, à tête bleue – de reptiles en tous genres et de grosses araignées. Un bonheur ! Côté animaux, nous avons d’ailleurs pu goûter à la viande de crocodile, de kangourou et de wallaby dans un restaurant gastronomique que nous recommandons chaudement : Ochre. Une dégustation pour le moins dépaysante… et oui, c’est très bon !

30IMG_163432533293435IMG_041536373839

Pour compléter le tableau, nous avons dégoté un wakeparc – un lac artifiel aménagé pour la pratique du wakeboard, avec téléski nautique et rampes. Nous y avons passé le plus clair de notre temps, sous un magnifique soleil. Nous avions déjà pratiqué le wake en mer, mais là, rien à voir ! Le calme de l’eau et la régularité du téléski nous a permis de prendre nos aises sur le wake et de nous faire plaisir. L’ambiance nous a aussi beaucoup plue. Comme dans tous les sports de glisse, les adeptes du wake sont à la cool, se lancent des défis impossibles tout en prenant un plaisir énorme à la sensation de glisse. Un sport que nous voulons approfondir et certainement continuer à Paris, sur la Seine et dans les bases de loisirs de banlieue.

12349568

Et maintenant, direction la Nouvelle-Zélande. Au programme, trois vols : Cairns-Melbourne, Melbourne-Auckland, puis Auckland-Christchurch pour rejoindre les pistes de ski… !

11 Comments

  • Charlotte Rx

    26.08.2014 at 13:27 Répondre

    Big up à Chon pour l’imitation Gilbert Montagné au piano!

    • Fredo

      26.08.2014 at 20:25 Répondre

      lol bien joué chon

    • Margaux

      26.08.2014 at 23:42 Répondre

      Hahaha oui il s’est donné !

  • Laurouch

    26.08.2014 at 19:33 Répondre

    Mais comment tes bronzée!! C’est quoi le panneau jaune? Prenez garde au dindongourou? Moi j’ai kiffé la danse de chon avec le dessin sur le mur ;)

    • Margaux

      26.08.2014 at 23:43 Répondre

      Oui c’est un dindongourou qui s’appelle Casoar, une espece de grosse autruche à tête bleue et à l’air bien débile !!

    • Margaux

      26.08.2014 at 23:46 Répondre

      C’est lui qui a eu l’idée de la danse en plus je l’ai même pas forcé !

  • Laurouch

    26.08.2014 at 19:37 Répondre

    Au fait, vous êtes trop des anges de la teleréalité en fait, Amélie et Eddy l’on fait l’excursion dans la forêt avec le traintrain même qu’ils se sont fâché à vie avec anais parce qu’elle avait pu prendre la nubile pour redescendre et pas eux quoi…

    • Margaux

      26.08.2014 at 23:44 Répondre

      J’ai pas arrêté de chanter le générique pendant 1 mois…. oui jme rappelle Eddy était au BDR avec les crocodiles aussi !

  • Laurouch

    26.08.2014 at 19:38 Répondre

    Non pas la « nubile », la bubulle !

  • Mams

    27.08.2014 at 17:32 Répondre

    et tout plein de nouveaux amis pour Kiara !

    • Margaux

      28.08.2014 at 17:39 Répondre

      Oui elle va adorer !! On va lui ramener un phoque de Nouvelle-Zélande

Post a Comment