Equateur // Sur la route des volcans

IMG_7833

Je vous emmène aujourd’hui sur la route des volcans de la Cordillère des Andes équatoriale ! Au programme, marche sur les neiges éternelles du volcan Cotopaxi, et randonnée au coeur du cratère du volcan Quilotoa. Des paysages à couper le souffle à des altitudes dignes du Mont-Blanc !

Capture d’écran 2014-11-24 à 03.15.48

Depuis Quito, nous avons pris un mini-bus avec une dizaine d’autres backpackers en direction du Secret Garden, une auberge perdue dans la campagne du parc national du volcan Cotopaxi. L’endroit ressemble de loin à une grande ferme, entourée de champs fréquentés par des vaches et des lamas. On y est accueillis par les chiens de l’auberge et les bénévoles ayant choisi d’y poser leurs sacs quelques temps, dans une ambiance chaleureuse et familiale. Salon-salle à manger commun, feu de cheminée, canapés cosy, jacuzzi avec vue sur le volcan, hamacs suspendus à l’entrée, chambres de type chalet, livres dans toutes les langues et jeux de société à disposition… on se croirait presque à la maison ! A ce décor magique s’ajoute l’absence de WiFi et d’électricité. Ici, pas question de passer les heures le nez dans son téléphone, l’heure est au partage et à la discussion. On dîne tous ensemble à l’immense table en bois à la lueur des bougies, dans un brouhaha de discussions dans toutes les langues ! Bref, une auberge espagnole du bout du monde, que l’on est pas prêt d’oublier.

IMG_7757IMG_7720IMG_7726IMG_7727IMG_7729IMG_7732DCIM100GOPROIMG_7744IMG_7752IMG_7740IMG_7746

L’auberge propose tout un panel d’activité, de la ballade à cheval à la randonnée sportive sur glacier. Nous avons choisi cette dernière, et nous sommes lancés à l’assaut du volcan Cotopaxi, qui culmine à 5 897 mètres. Bon, je vous rassure, nous ne sommes montés que jusqu’au refuge, qui est quand même déjà à 4 900 mètres, soit plus haut que le Mont-Blanc ! La montée a été assez hard, non pas qu’elle soit technique mais l’altitude a des effets spectaculaires sur le corps. Souffle court, jambes lourdes, maux de tête… heureusement j’avais acheté des feuilles de Coca qui stimulent le système respiratoire et permet au corps de s’adapter à l’altitude. Bien que la consommation de Coca soit sujette à débat, elle nous a bien aidé à monter jusqu’en haut ! Nous avons eu un temps mitigé, si bien que nous n’avons pas pu profiter de la vue. Malgré tout, marché à cette altitude dans la neige a été une super expérience !

IMG_7763IMG_7760IMG_7765DCIM100GOPROIMG_7769DCIM100GOPROIMG_7772IMG_7774IMG_7778

Capture d’écran 2014-11-24 à 03.15.53

L’après-midi, nous avons quitté la chaleur du Secret Garden pour rejoindre Latacunga, plus au sud, avec Nathan, un canadien rencontré sur place. La navette de l’auberge nous a déposé au bord de l’autoroute panaméricaine, et nous avons hélé un bus pour gagner notre destination. A bord, plus de sièges libres, nous avons passé le trajet debout, à jouer des coudes avec les vendeurs ambulants (ici, il y en a de toutes sortes dans tous les bus, et ils rencontrent un franc succès), un vrai festival. Evidemment, chacun monte et descend quand il veut, et pour cela, nul besoin d’arrêter le bus, chacun s’élance comme il peut. Arrivés à Latacunga, nous avons passé la nuit à l’hôtel Tiana, très sympa aussi, avant de repartir à l’assaut d’un second volcan, le Quilotoa, en compagnie de Nathan et de sa copine écossaise, Jen !

IMG_7794

Après 1h30 de bus à travers les plateaux andins, nous voici arrivés à Zumbahua, un village depuis lequel il faut prendre un taxi pour gagner Quilotoa. Nous embarquons donc avec Luis, qui nous fait visiter les différents points de vue sur la route, dont le canyon del Rio Toachi. Puis, nous arrivons au bord du cratère du volcan Quilotoa, situé à 3 924 mètres d’altitude, d’où l’on peut admirer un gigantesque lac vert émeraude. Le paysage est magnifique ! Nous décidons de descendre le chemin de randonnée jusqu’au lac pour pique-niquer. Il y a un bon dénivelé jusqu’au lac, et la descente est assez glissante. Au retour, il est possible de remonter à dos de mules, mais évidemment, par solidarité pour les mules qui se tapent l’aller-retour 20 fois par jour conduites en plus majoritairement par des enfants, nous sommes remontés à pieds. Un pick-up nous a ensuite embarqué dans le coffre, direction Zumbahua. Sur le chemin, des locaux se sont joints à nous, si bien que nous étions 11 à profiter de la voiture au final. Sécurité routière = zéro, mais une belle aventure !

IMG_7811IMG_7812IMG_7822IMG_7832IMG_7828IMG_7833DCIM100GOPROIMG_7839IMG_7841IMG_7851IMG_7858IMG_7860DCIM100GOPRODCIM100GOPROIMG_7866IMG_7867

15 Comments

  • Laurouch

    24.11.2014 at 02:23 Répondre

    Je te reconnais bien la, toujours solidaire avec les mules !!

    • Margaux

      24.11.2014 at 12:48 Répondre

      Toujours !! Les pauvres jte jure j’avais envie de les porter moi-même

  • Flo & Gué

    24.11.2014 at 14:59 Répondre

    Superbe le cratère du volcan !
    Et trop la classe Chon ^^ lool
    Bisousss Bisousss

    • Margaux

      24.11.2014 at 17:42 Répondre

      Hahaha Chon s’est totalement intégré oui ! miss you babe <3

  • Fanny

    24.11.2014 at 20:06 Répondre

    Ah, ton blog est une telle dose de dépaysement chaque jour dans la morosité des transports parisiens ! Merci de me faire rêver avec ces belles images :)

    • Margaux

      24.11.2014 at 21:08 Répondre

      Oh c’est gentil !! Ah oui les transports parisiens ^^ j’ai pas hâte d’y revenir ! Courage :)

  • Kenza

    25.11.2014 at 03:40 Répondre

    Comme d’habitude, je suis fan !

  • Maïa

    25.11.2014 at 09:33 Répondre

    Haaa trop cool !
    On peut skier sur le glacier ou pas du tout ?
    Et vous vous êtes droguées au coca !! Alors c’est bon finalement ou pas terrible ? J’ai toujours eu envie de goûter !
    Supers belles tes photos ! ;-)
    Maïa

    • Margaux

      25.11.2014 at 13:30 Répondre

      Merci Maïa ! Alors on peut pas du tout skier, ce qui me frustre au plus haut point, le snowboard me démange beaucoup là mais on va devoir attendre le retour en France car même en Patagonie ce n’est plus la saison :( La Coca n’a pas vraiment de goût, habituellement je la prend en thé, mais là pas le choix ! La mastication des feuilles donnent un peu d’amertume mais sinon ça n’a pas un goût très prononcé.

  • mint and chocolate

    25.11.2014 at 11:24 Répondre

    Vous êtes toujours tout sourire mais j’ai l’impression que vous en avez bien bavé cette fois ! Sacrée ascension ! Tu vas avoir des jambes de trekkeuse =)
    Cette auberge avait l’air vraiment vivante, rien de tel de passer par ce genre d’endroit qui permettent les rencontres au lieu de rester seul dans une chambre d’hôtel parfois trop aseptisée

    • Margaux

      25.11.2014 at 13:24 Répondre

      Oui et puis c’est vrai que ça fait du bien de vivre sans WiFi ni électricité, et finalement ça ne nous a pas du tout manqué ! Haha oui les deux ascensions étaient dures en fait, l’altitude a des effets vraiment violents… pour les jambes on verra, elles diraient pas non à un peu de muscle en plus :p

  • MerryGoRoundGirl

    27.11.2014 at 08:49 Répondre

    Que de beaux paysages encore une fois! Comment dire, le Secret Garden fait tellement rêver, et j’avoue que je ne serais pas contre une absence de wifi ou tout ce qui ressemble de près ou de loin à la vie normale en ce moment (en mode noyade sous le boulot hehe). Le volcan Quilotoa est le plus magnifique je trouve, et les gens ont l’air si souriants et si joyeux, c’est top!

    • Margaux

      27.11.2014 at 13:25 Répondre

      Oh ma pauvre ! Noyade sous le boulot je connais, c’est vraiment pas drôle. C’est vrai que quand j’ai vu « no wifi » je me suis dit « aaaah super concept » et c’est vraiq ue ça manque même pas ! Oui le volcan Quilotoa est très beau, malheureusement il y en a d’autres très beaux que nous n’aurons pas le temps de faire !

  • elisamauny

    14.12.2014 at 09:22 Répondre

    Oulala je découvre à peine ton blog et je sens qu’il y a plein de belles choses à voir par ici! A très bientôt!

    Elisa
    http://elisamauny.com

Post a Comment