Equateur // Voyage dans la Cordillère des Andes

DCIM100GOPRO

Suite & fin de notre trip en Equateur, au milieu des lagunes et des cascades de la Cordillère des Andes ! Prochaine étape : Pérou ! 

Capture d’écran 2014-11-28 à 05.58.18

Après la route des volcans, nous avons mis le cap sur Baños, une ville thermale perchée dans la Cordillère des Andes, au bord de l’Amazonie. C’est une petite ville dont les backpackers croisés pendant le voyage nous parlaient avec des étoiles dans les yeux, nous étions donc curieux de la découvrir ! Finalement, nous n’avons pas été si dépaysés que ça puisque nous avons eu l’impression de débarquer dans une petite ville des Alpes, bâtie au fond d’une vallée verdoyante. Entourée de forêts, de cascades et adossée au volcan actif Tungurahua (5016m), Baños (bains en espagnol) doit son nom à la présence de nombreuses sources d’eau chaude qui attirent des milliers de visiteurs chaque année. Les activités d’eau vive et de montagne y sont nombreuses : rafting, canyoning, VTT sur la « route des cascades », tyrolienne dans la canopée… Le temps n’étant pas très clément, et ayant déjà pratiqués pas mal de ces sports pendant notre voyage, nous avons préféré rester tranquilles pendant nos deux jours dans la ville, et en profiter pour nous balader et nous reposer au peu (le comble quand on est en vacances depuis six mois, on est KO).

Nous nous sommes installés à l’hôtel Backpackers Los Piños, que je conseille vivement ! C’est une auberge de jeunesse un peu à l’écart du centre-ville, tranquille, avec une gigantesque salle commune dans laquelle livres, télé, ordinateurs, bar, canapés et salle de billard sont à disposition. Les repas du soir sont gratuits, et il y règne une très bonne ambiance. Petit arrêt sur image : une fois n’est pas coutume, je vous parle beaucoup des hôtels où nous séjournons. Deux raisons à cela : le manque d’une « maison » stable se fait un peu sentir, et nous passons parfois plus de temps dans l’hôtel qu’à l’extérieur (à Baños, ce fut le cas) ; par ailleurs, les auberges de jeunesse sont vraiment très bien en Equateur. Je ne sais pas si l’Amérique Latine a davantage une culture du « voyage en mode backpack » que les autres pays, mais en tous cas, nous voyons une différence notable en ce qui concerne les hôtels, et il était important de le souligner !

IMG_7875IMG_7878IMG_7873IMG_7884IMG_7887

Nous sommes quand même un peu sortis de notre mode ermite avec la visite de la route des cascades et notamment du « El Pailon Del Diablo » (chaudron du diable en français), une chute d’eau impressionnante de 80 mètres de haut. Des escaliers ont été bâtis à même la roche pour permettre aux visiteurs d’en apprécier la puissance (on peut passer en-dessous). Vous ne pourrez malheureusement pas vous en rendre compte sur les photos mais l’expérience est vraiment à couper le souffle !

IMG_7896IMG_7897IMG_7907DCIM100GOPROIMG_7910DCIM100GOPRO

Capture d’écran 2014-11-28 à 05.58.22

Pour finir notre escapade équatorienne en beauté et surtout nous rapprocher de Guayaquil d’où nous devons prendre notre bus pour Lima, nous avons gagné la ville de Cuenca, située à 440 km au sud de Quito. Il y a quand même 8h de bus – soit une journée entière de transport – à travers la Cordillère des Andes pour y aller depuis Baños… nous y sommes donc arrivés de nuit.

IMG_7933IMG_7936

Comme la capitale du pays, Cuenca est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour son centre historique marqué par la période coloniale. La ville comporte de nombreux musées et églises qui valent le détour.

IMG_8003IMG_8005IMG_8007IMG_8008IMG_8011IMG_8012IMG_8015IMG_8020

A faire également à 40 km de Cuenca, le parc national El Cajas, qui était la raison majeure de notre passage à Cuenca. D’une superficie de 280 km carrés et à une altitude de 3 000 à 4 500 mètres, il abrite des centaines de magnifiques lagunes. Nous y sommes allés le lendemain matin de notre arrivée. C’est un vrai bol d’air, on se balade de lagune en lagune, en milieu d’une végétation sauvage d’altitude, traversant des cours d’eau et des collines aux sentiers escarpés. On se sent seul au monde et on s’en met plein les yeux.

IMG_7963IMG_7983IMG_7966IMG_7958IMG_7973DCIM100GOPROIMG_7978IMG_7994IMG_7990

Notre crapahutage terminé, nous avons voulu rentrer rapidement pour visiter Cuenca avant de prendre notre bus pour Guayaquil (vous voyez qu’on n’arrête pas). Au bout de 45 minutes d’attente – le passage des bus est assez aléatoire dans cette partie du pays -, deux américains ont pris pitié de nous et nous ont ramené en voiture dans le centre. Nous avons ainsi pu découvrir les vestiges coloniaux de la ville et nous ravitailler en empanadas avant notre trajet de 4h en bus !

DCIM100GOPROIMG_8014IMG_8022IMG_7871

Capture d’écran 2014-11-28 à 05.58.26

Evidemment, l’aventure ne s’arrête pas là (sinon ce serait pas drôle) : notre bus est tombé en panne d’essence au bout d’une heure de trajet, ce qui nous a valu une pause d’une heure en pleine pampa, à regarder les chauffeurs transvaser de l’essence d’un camion-citerne de lait au bus au moyen d’un seau et d’un cône de chantier. L’aventure vous dis-je ! Finalement, la compagnie de bus a envoyé un bus vide à notre secours et nous avons pu reprendre notre trajet sans encombre. La route jusqu’à Guayaquil est magnifique. On descend les 4000 mètres qui nous séparent du niveau de la mer à flanc de montagne, avec une mer de nuages à l’horizon. Nous avons fait la route au crépuscule, ce qui nous a valu en prime un magnifique coucher de soleil.

IMG_8041IMG_8059IMG_8053IMG_8065IMG_8051IMG_8076IMG_8090

Et maintenant, direction Pérou, avec 26 heures de bus qui nous attendent pour faire Guayaquil-Lima… la suite au prochain épisode.

Infos pratiques : – Trajet Baños-Cuenca : 8$ par personne, pas de bus direct, passer par Riobamba, 8h de trajet / – Trajet Cuenca-El Cajas : 2$ par personne, 30 minutes de trajet / – Auberge de jeunesse sympa à Cuenca : Hostel Yacumama, 20$ la chambre double avec sdb partagée, pdj compris / – Trajet Cuenca-Guayaquil : 8$ par personne, 4 heures de trajet / – Auberge de jeunesse sympa à Guyaquil : Hostel DreamKapture, 28,50 $ la chambre double avec sdb, pdj compris / l’hôtel est très sécurisé et fait agence en même temps (notamment Galapagos en last minute). Pour info : 5$ le trajet en taxi depuis le Terminal terrestre à l’hôtel, les prix sont non négociables. 

4 Comments

  • MerryGoRoundGirl

    29.11.2014 at 08:35 Répondre

    En effet, que d’aventures avec le coup du bus qui tombe en panne! La ville de Cuenca a l’air terriblement belle avec ses façades blanches et ses couleurs! Et le Parc National est dans la lignée de tous ceux que vous avez visités, magnifique!
    Bon courage par contre pour les 26 heures de bus, ça va être chaud!

    • Margaux

      30.11.2014 at 02:50 Répondre

      Merci :) En fait ce fut 30 heures de bus… mais ça va c’est passé vite, ils sont doués pour ça ici !

  • Maïa

    03.12.2014 at 10:26 Répondre

    Oulaaaaa tellement d’heures de bus, je pense que je supporterais pas moi ! Vous êtes hyper courageux ! En plus les pannes ! aïeaïeaïe !
    Cuenca semble magnifique ! Et ce parc national, grandiose !
    Tes photos sont tops, comme d’hab !

    x,
    maïa

    • Margaux

      03.12.2014 at 13:41 Répondre

      Oui j’avoue le Van nous a un peu manqué mais bon ! C’est le meilleur moyen de voyage pas cher et au final c’est là que tu es vraiment plongée avec les locaux donc c’est aussi super instructif ! Merci Maïa, c’est vrai que l’Equateur est vraiment un beau pays, on regrette de ne pas avoir fait la côte et l’Amazonie, ce sera pour une autre fois ! Bisouuus

Post a Comment