Exploring // La grande barrière de corail

1

La grande barrière de corail australienne est sans conteste ce qui nous a le plus marqué depuis le début de ce tour du monde. Avec ses camaïeux de bleu, sa faune et sa flore sous-marine, ses récifs de toutes les formes, elle offre des paysages à couper le souffle… Je vous emmène la découvrir en hydravion, en bateau, et en masque et tubas !

Mais avant, petit update road-trip :
Une petite semaine s’est passée depuis mon dernier article, le temps passe très (trop) vite. Après Fraser Island, nous avons roulé jusqu’à Airlie Beach, au niveau des Whitsundays Islands, un archipel situé au milieu de la barrière de corail. Airlie Beach est une petite station balnéaire très sympa, vivante, point de rendez-vous des backpackers de toutes les nationalités et surtout point de départ des mille-et-unes excursions pour les îles et l’exploration du récif corallien.
Une vraie galère par contre côté équipement, les deux macdos du coin étant dépourvus de prises électriques. Du coup, nous avons mis de côté blog et séries pour profiter un peu de la chaleur retrouvée et discuter avec nos congénères backpackers que nous n’avions pas beaucoup vus dans le sud hivernal ! Un bon point car nous étions un peu en manque de sociabilisation. Point noir en revanche côté dodo car Airlie Beach n’offre pas de possibilité de dormir gratuitement, et les rangers y sont assez féroces. La majorité des backpackers dorment donc dans les campings (compter environ 30 dollars la nuit). Pour nous, le défi de dormir à l’arrache a continué, et nous avons passé nos 5 nuits sur place entre aires d’autoroutes et ruelles résidentielles du bout du continent, à la roots. Nous avons même pu squatter les douches chaudes du camping du centre (à l’heure de pointe après la plage, on y rentre assez facilement). Voilà voilà pour le côté vie de gypsy king !

473265

Mais passons aux choses sérieuses : la grande barrière de corail !
Alors pour vous expliquer un peu, ce petit paradis est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec ses 2600 km de long et ses 344 400 km² de surface, c’est l’organisme vivant le plus grand au monde (je n’en avais aucune idée), si bien qu’elle est même visible depuis l’espace. On y trouve 350 espèces de coraux de tailles, formes et couleurs différentes ainsi que plus de 1500 espèces de poissons et crustacés, ce qui en fait un bon petit spot pour les plongeurs. Pour découvrir tout ça, nous avons choisis les airs et la mer avec deux excursions : la première en hydravion, et la seconde en catamaran.

Côté hydravion, l’expérience est assez dingue. Au programme : décollage depuis l’aéroport des Whitsundays, amerrissage sur Whitehaven Beach, une immense plage de sable blanc, dégustation de champagne (oui, c’est une excursion pour riches), puis re-décollage avec survol de la grande barrière de corail. Là, attention les mirettes, on en prend plein la figure : du bleu turquoise partout, faisant ressortir le blanc des récifs coralliens. Parmi eux, le fameux « heartreef » en forme de coeur… Ensuite, l’hydravion amerrit au milieu de la barrière, pour nous débarquer sur un bateau de plongée. Dans la cabine, des hublots au niveau de l’eau permettent de voir les poissons, mais pour nous ce fut découverte avec masques et tubas dans une eau cristalline. Déjà en Thaïlande c’était vraiment beau, mais alors là ! Un super moment… encore arrosé de champagne à la sortie. Une expérience à couper le souffle, pour la modique somme de 375 dollars par tête. Si il y a une sortie à faire, c’est celle-là.

Pour vous mettre dans l’ambiance, cliquez ici et mettez vos écouteurs avant de regarder les photos…

1011121314151617181921222324252627182930313DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Côté catamaran en revanche, nous avons été un peu déçus… La ballade en soi est sympa, c’est plutôt l’excursion en elle-même qui nous a un peu laissés sur notre faim : énorme catamaran bondé de touristes, musique à fond sur le bateau, alcool à volonté, barbecue de l’enfer à midi… enfin bref pour le trip retour à la nature on repassera. C’est une bonne option je pense pour les familles car tout est très bien organisé, le personnel est adorable et la ballade est assez complète (grand tour dans les îles, snorkelling, passage à Whitehaven beach). Compter 160 dollars par adulte.

IMG_1519

Nous voilà repartis sur la route, direction Cairns et la région aborigène. Plus que 5 jours avant de reprendre l’avion, ce mois est passé comme un éclair. A très vite pour la suite !

7 Comments

  1. beal août 23, 2014

    MAGIIIIIIIQUE !!!! Merci de nous faire partager ça <3

    Répondre
  2. immobilier janvier 12, 2015

    extraordinaire article, merci bien.

    Répondre
  3. Flo Make My Trip janvier 7, 2016

    Au top, je regrette de pas avoir fait la ballade en avion. Whitehaven Beach depuis les airs, ça doit être impressionnant.

    Répondre
    • Margaux janvier 23, 2016

      Oui franchement on se rend encore plus compte du caractère paradisiaque du lieu. En bateau cela n’avait pas du tout donné la même chose !

      Répondre
  4. Julien octobre 8, 2017

    Bonjour
    Les photos sont magnifiques, l’eau est vraiment transparente.
    Tout ça donne envie de voyager.
    Merci pour ce beau reportage

    Répondre
    • Margaux octobre 8, 2017

      Merci Julien c’est gentil ! En effet la barrière de corail est assez surréaliste en terme de paysage et de couleurs =) A voir une fois dans sa vie je pense !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *