Live the life you love // Rencontre avec Erika Drolet

Ce que je trouve magique depuis que j’ai lancé ce blog et avec les réseaux sociaux, c’est que c’est une mine d’or à la fois en termes d’inspirations, d’opportunités mais aussi en termes de rencontres. J’ai eu un énorme crush il y a quelques mois, et c’est Erika ! Une nana aventureuse, passionnée, créative, yogi et surfeuse aussi, qui a choisi une vie de freelance nomade. Elle travaille depuis Bali, le Salvador, l’Australie, le Canada en suivant son instinct au rythme de ses coups de cœur.

Elle a lancé il y a quelques jours un nouveau concept pour les filles aventureuses, amoureuses du yoga et du surf pour créer une vraie communauté : Salty Souls Experience. Elle nous en parle un peu plus dans l’interview qui suit (à lire avec l’accent québéquois of course !)

image5

Bonjour Erika, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Erika Drolet, 26 ans & toutes mes dents, et je viens du Québec !

Vous savez l’amie qu’on croise une fois de temps en temps et à laquelle on dit « Ah, tu es revenue ?! » parce qu’on a l’impression qu’elle est toujours quelque part d’autre dans le monde… Et bien elle, je pense que c’est moi ! Ahah

J’ai étudié en Arts & Design graphique à Montréal et en Italie. Avant même la fin de mes études, j’ai lancé une compagnie de bijoux qui a rapidement pris de l’ampleur. Mais j’ai bien vite réalisé que je me m’intéressais davantage au volet marketing qu’à la fabrication de produits. Et puis, en réalité, la vie de ville ne me faisait pas tripper et malgré mes fréquents voyages, j’avais toujours une grande soif d’aventures.

J’ai donc vendu mes parts de la compagnie de bijoux et je me suis acheté un billet aller-simple pour l’Indonésie. Non seulement je suis tombée en amour avec Bali (qui ne le serait pas ?), mais c’est surtout là-bas que le yoga m’a réellement fait vibrer pour la première fois, même si je pratiquais déjà à Montréal.

Durant les mois qui ont suivi, entre l’Indonésie, l’Australie, le Salvador et le Canada, je me suis permis de ré-enligner mes aiguilles et j’ai finalement approché d’autres compagnies de mode montréalaise qui, à mon avis, avait besoin d’aide au point de vue de leur boutique en ligne et de la gestion des médias sociaux.

En travaillant maintenant avec June Swimwear et Sokoloff Lingerie, j’ai la liberté de travailler de n’importe où dans le monde, tant que j’ai mon ordinateur et une connexion internet fiable.

Alors je suis repartie pour Bali il y a quelques mois, avec comme première intention de compléter mon 200+Hrs Yoga Teacher Training au Yoga Barn, à Ubud, et ce fut l’une des expériences les plus transformatrices de ma jeune vie. Puis, cela m’a donné les connaissances et l’espace pour développer le projet dont je vous parle plus bas.

image4

Tu as tout quitté pour vivre la vie que tu avais envie de vivre. Quels conseils donnerais-tu aux filles qui ont envie de faire la même chose ?

GO ! ! ! Je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il regrettait d’avoir écouté son cœur… L’idée n’est pas de tout foutre là et de déménager ailleurs en promettant de ne jamais revenir. Ce n’est pas comme cela que ça se passe…

C’est plutôt de se dire : Qu’est-ce que j’ai le goût de faire maintenant ? J’ai envie de partir pour une durée indéterminée en Australie pour ce stage / ce job / ce mec / parce que je rêve de ce pays tout simplement…

Okay, go, fais un plan en mettant tes intentions sur papier et fonce !

Partir, ça ne veut pas dire crasher sur tout ce qu’on a bâti précédemment, ça ne veut pas dire couper les ponts avec tous les gens qu’on aime. Ça veut seulement dire qu’on décide de créer un nouveau flow dans sa vie, du mouvement, des nouvelles rencontres, des connaissances qui viennent s’ajouter à notre bagage personnel. Et puis, si un jour l’envie nous prend de retourner d’où on vient, et bien on rentre, tout simplement, et de nouvelles possibilités s’ouvriront à nous…

Ce que j’essaie de dire, c’est qu’il ne faut pas voir le départ comme une cassure, la fin / le début de quelque chose, mais plutôt voir la vie telle qu’elle est réellement : un flow intermittent où tout s’entrelace et se connecte.

image1

Tu as suivi une formation de prof de yoga : en quoi cela t’as-t-il aidé et influencé ?

On pourrait s’assoir autour d’un grand pot de thé Chai et en jaser pendant longtemps !

Mais je crois que de plonger davantage dans la culture du yoga, c’est s’aventurer dans un univers où nous apprenons à vivre de façon plus consciente. Le yoga, c’est tellement plus que les ‘’downward’ dogs”, les inversions qui sont belles sur Instagram et les vêtements moulants…

C’est apprendre à être plus conscient de son corps, de l’enlignement de nos membres, mais aussi de ressentir avec plus de précision ce qui se passe à l’intérieur et d’arriver à mieux comprendre et lire le langage corporel d’autrui.

Être plus éveillé de façon mentale. Approfondir notre capacité à être totalement présent, être plus conscient des histoires que l’on crée dans notre tête et qui influencent inévitablement les évènements. C’est ressentir davantage les coïncidences et les ‘’signes’’ qui se présentent à nous.

Être plus conscient des autres êtres vivants, du fait que nous sommes tous unis, avec des désirs et des peurs si similaires.

Être plus conscient de la beauté du monde qui nous entoure et de ré-apprendre à s’émerveiller comme un enfant !

image2

Parle-nous de l’Aventure Salty Souls : comment est venue l’idée, comment va vivre le concept ?

L’idée a germé dans l’esprit de ma partenaire Marie-Christine et moi cet hiver sur les plages de l’Équateur, après s’être retrouvées de façon hasardeuse en même temps au même endroit dans 3 pays différents en 6 mois (un signe, un SIGNE!). Ayant toutes les deux choisi un mode de vie qu’on qualifie de non-conventionnel, nous partagions le désir de créer un concept qui non-seulement nous permettrait de transmettre notre passion pour le voyage, le surf et le yoga, mais aussi de créer un espace qui faciliterait la rencontre et la connexion entres d’autres filles audacieuses & aventureuses. Notre volonté est réellement de créer une communauté de chicas qui sont avides de défis, de découvertes, qui veulent explorer de nouvelles perspectives, qui aiment bouger, et désirent vivre avec intention !

L’Expérience Salty Souls est une aventure unique conçue pour offrir à 10 filles partageant une vision de la vie semblable, l’opportunité de se retrouver dans le contexte idéal pour libérer et explorer leur véritable potentiel physique et mental.

image3

www.saltysoulsexperience.com

Instagram : @saltysouls.experience / @erika_drolet

19 Comments

  1. Aurore septembre 2, 2015

    suis amoureuse ;)
    cette demoiselle à TOUT compris et elle est boostante à fond…
    merci pour ce portrait qui fait du bien !!!

    Répondre
    • Margaux septembre 3, 2015

      Hahaha moi aussi, depuis que je l’ai découverte c’est ma source d’inspiration number one, je VEUX sa vie !

      Répondre
  2. Stéphanie septembre 2, 2015

    Top cet interview, je ne connaissais pas du tout !

    Je viens de jeter un œil au site de salty soul, cette aventure semble OUF !!!

    xx

    Stéphanie

    Répondre
    • Margaux septembre 3, 2015

      Merci Stéphanie :) Oui ce fut une belle découverte pour moi aussi, et j’adorerai participer à l’aventure mais bon après ça fait trèèèès loin et puis c’est un budget ^^

      Répondre
      • Stéphanie septembre 3, 2015

        Oui moi aussi j’adorerai partir, c’est vraiment un truc à vivre, il faut le budget qui doit suivre aussi :D

        Répondre
  3. fory septembre 2, 2015

    Waaaoooouh
    J’adhère tellement…MAIS TELLEMENT! Elle me donne envie de partir loin dès maintenant.. Si je trouve pas de taff cette année, m’en fous je me casse sous les cocotiers! :)

    Répondre
    • Margaux septembre 3, 2015

      Hahaha ok je pars avec toi !

      Répondre
  4. Cell septembre 3, 2015

    Top article !!
    « Vis ma vie de rêve » (elle s’en donne les moyens aussi )

    Répondre
    • Margaux septembre 3, 2015

      Oui c’est clair c’est une entrepreneuse dans l’âme, y a pas à dire. Et puis elle se laisse pas limiter par les conventions sociales, et ça c’est pas donné à tout le monde.

      Répondre
  5. MEL septembre 3, 2015

    Super re-découverte !!! J’ai découvert Salty Souls via Dom l’autre jour, depuis j’essaie de trouver une date dans mon planning des prochains mois :) Belle inspiration en tout cas, well done Margaux !

    Répondre
  6. Noémi septembre 3, 2015

    Son idée est géniale, et je ne la suivais pas sur Instagram, c’est désormais chose faite, elle est une vraie belle source d’inspiration !

    Répondre
    • Margaux septembre 7, 2015

      C’est clair, une super fille pleine d’énergie, c’est ça aussi qui fait du bien sur Instagram :)

      Répondre
  7. Schuldi septembre 4, 2015

    Très inspirante ! J’ai tout quitter il y a quelques mois pour vivre une nouvelle aventure dans le pacifique, j’aimerai pouvoir être une digitale nomade pour pouvoir bouge encore plus !
    Très chouette cette article :)
    Schuldi

    Répondre
    • Margaux septembre 7, 2015

      Merci ! Oui moi aussi ce serait mon rêve… ! Bises !

      Répondre
  8. Cam septembre 4, 2015

    Waouh, cette expérience à l’air tellement enrichissante !
    Elle rassemble tout ce que j’aime ou que j’aimerai découvrir ! un super projet !

    Répondre
    • Margaux septembre 7, 2015

      Merci Camille ! Bien d’accord avec toi ;)

      Répondre
  9. Merrygoroundgirl septembre 5, 2015

    Comment se remotiver après cette rentrée, lire cette interview! Tellement de positif et d’espoir, ça fait clairement du bien :)

    Répondre
    • Margaux septembre 7, 2015

      Merci Céline ! Ca fait du bien ou ça donne envie de se barrer très loin :D

      Répondre
  10. Justine.R septembre 7, 2015

    Je suis tout à fait d’accord, les blogs ouvres la portes à de super rencontre!! En tout cas belle découverte!
    Bises

    Justine http://lemagdejustine.wordpress.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *