Riding // Sandboard au coeur du désert péruvien !

DCIM100GOPRO

Hello hello ! Me voici de retour depuis Cuzco pour vous raconter la suite de mon voyage en Amérique Latine, avec un petit retour au soleil et surtout à la glisse avec une session de sandboard en plein désert péruvien ! 

J’écris cet article un peu lessivée, nous avons fait en tout 52 heures de bus et trois escales en 4 jours. Les douches se comptent sur les doigts de la main, les heures de sommeil aussi, bref, le roadtrip à l’état pur. Pour vous rendre compte : nous avons commencé par rallier Guayaquil (Equateur) à Lima (30 heures de bus dont une passée à la frontière), puis Lima à Ica (5 heures), puis Ica à Cuzco (17 heures). Je vous rassure, côté bus, il n’y a pas lieu de se plaindre : fauteuils en cuir, couverture en polaire, écrans TV comme dans l’avion, repas chauds, chef de cabine aux petits soins ! C’est plutôt le grand luxe, c’est très bien organisé et super agréable pour voir du pays. Nous avons à chaque fois opté pour les fauteuils du premier rang, ce qui nous a permis d’avoir une vue imprenable sur des paysages péruviens surprenants. Pour moi le Pérou c’était des montagnes, des lamas, et des jolies dames en tenues traditionnelles… (vive les clichés !), et bien que nenni. La côte Pacifique est plus proche des paysages du Maghreb qu’autre chose, c’est très désertique, il y a quelques villages de pêcheurs mais globalement pas une once de végétation et de gigantesques dunes de sable par endroits, qui se jettent à pic dans l’océan. C’est magnifique !

IMG_8100

Lima est quant à elle une capitale gigantesque, qui s’étend en longueur sur 40 kilomètres (bien loin de notre modèle de ville « concentrique »), très moderne et vivante. Nous avons pris une journée pour la visiter et avons vraiment adoré ! Déjà, la ville se trouve au bord de la mer, et compte de bons spots de surf (on ne se refait pas). Deuxièmement, les quartiers centraux de Miraflorès et Barranco sont très sûrs, et nous avons pu nous y balader de nuit dans un climat beaucoup plus rassurant qu’à Quito. Il y a énormément de restaurants gastronomiques, bars à pisco (l’alcool local), musiciens, artistes… Quant au centre historique, on y retrouve encore et toujours la magnifique trace de l’époque coloniale espagnole. Nous avons (encore !) eu la chance de tomber en pleine fête religieuse et de pouvoir y admirer danseurs et musiciens de tous âges en tenue traditionnelle. Une chose est sûre, les péruviens savent faire la fête !

IMG_8108IMG_8147DCIM100GOPROIMG_8151IMG_8135IMG_8165IMG_8129IMG_8153

Mais passons aux choses sérieuses avec l’objet de cet article : le sandboard ! L’un des meilleurs spots au monde se trouve au Pérou, et plus exactement à Huacachina, une oasis perdue au coeur de dunes de sable parmi les plus hautes du monde (entre 300 et 400 mètres). Du coup, ni une ni deux, nous avons sauté dans un bus direction ce haut lieu de la glisse. Nous sommes arrivés dans un petit village construit autour d’une lagune et entouré des fameuses gigantesques dunes de sable. C’est impressionnant et dépaysant, on se croirait littéralement en plein désert du Sahara. Le village est petit mais très agréable. Il y fait beau, chaud, il y a des piscines, des bars et des hamacs dans tous les hôtels, bref, un retour à l’été très apprécié après avoir du ressortir les doudounes en Equateur. Bon, on en fait vite le tour, et on y vient surtout pour faire un tour en buggy dans les dunes (attention aux bosses !!), agrémenté de descentes de sandboard, debout pour les riders expérimentés et couché en mode luge pour les autres.

41IMG_8204IMG_8201IMG_8224IMG_8230IMG_8253

Côté pratique, rien de bien nouveau : c’est à peu près la même chose que le snowboard. Le sable est plus lourd que la neige et les planches sont waxées, donc faire des virages et prendre de la vitesse s’avère plus difficile que dans la poudreuse, mais les sensations sont là ! Et alors rider sans combi, sous le soleil et avec le désert à perte de vue, c’est juste unique. Le sandboard fait d’ailleurs de plus en plus d’adeptes avec des championnats organisés régulièrement et des spots un peu partout dans le monde : Amérique Latine, Maghreb, USA, Canada, Australie… on peut même en faire en France à la dune du Pillat. Donc en gros, si vous êtes manque de peuf l’été prochain entre deux sessions de surf, foncez à Arcachon ^^ En tous cas, nous, on a adoré !

DCIM100GOPRO3DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPROIMG_8249

Infos pratiques : Compagnie de bus – Cruz del Sur (réputée la meilleure), possibilité de prendre les billets sur internet ou sur l’application, trajets nationaux et internationaux // Hôtel à Lima : Flying Dog ou Eurobackpackers à Miraflorès // Agence pour buggy et sandboard à Huacachina – Desert nights (compter 50 NS/pers. pour l’activité), Hôtel : Banana Adventure Hostel. 

9 Comments

  • AC

    03.12.2014 at 07:32 Répondre

    Haha il y a toujours toujours des fêtes là bas ! c’est génial !
    Merci pour tes commentaires, je suis heureuse d’avoir découvert ton blog, je le rajoute immédiatement dans ma blogosphère personnelle ;D
    Profitez à fond ! :D
    Bixx

    • Margaux

      03.12.2014 at 13:39 Répondre

      De rien, je suis heureuse d’avoir découvert ton blog aussi, totalement mon univers ;) Merci !!! Bisous

  • Un bouquet de plumes

    03.12.2014 at 09:23 Répondre

    Ok………. comment te dire…………. vos photos sont justes Oufissimes !!!
    Un de mes posts préférés, merci de m’avoir emmené avec vous le temps de la lecture (je te rassure, le sommeil et les douches en moins ne se voient pas hein, vous êtes canons)

    • Margaux

      03.12.2014 at 13:40 Répondre

      Haha merci beaucoup ! C’est vrai que cet endroit est totalement surréaliste mais tellement cool ! Le soleil et le voyage ça doit donner bonne mine ^^ Pas sûre que la stratégie fonctionne à Paris haha. Bisous ma belle

  • Maïa

    03.12.2014 at 10:41 Répondre

    Rooooh c’est génial !!
    Je rêve d’aller au Pérou depuis des années mais je ne me l’imaginais pas du tout comme ça ! Comme toi, j’avais en tête les lamas, les montagnes et les mamas en habits péruviens et j’étais à mille lieux d’imaginer qu’on pouvait y faire du surf (genre pas futfut la nana, Lima est quand même au bord de l’océan…bref…), qu’il y avait des quartiers branchés et surtout qu’on pouvait y faire du sandboard ! J’avais déjà vu ça mais c’est vraiment un truc de dingue ! Surtout le paysage, cette oasis est folle !
    Et puis bravo, parce que même après 52h de bus, vous êtes toujours souriants !!!

    x,
    Maïa

    • Margaux

      03.12.2014 at 13:43 Répondre

      Pareil, totalement à l’ouest sur la réalité du pays, même en ayant prévu d’y aller lol. Ca peut être une bonne destination pour vous l’été prochain, on trouve ça beaucoup plus riche que le Costa Rica et il y a vraiment des villes « surf culture » sur la côte, le sandboard dans les terres et évidemment les lamas et tout et tout à l’intérieur !

  • MerryGoRoundGirl

    03.12.2014 at 17:11 Répondre

    Ahlala cette deuxième photo ressemble un peu à l’idée que je me fais des vacances quand j’ai envie de prendre la première voiture venue et de partir n’importe ou! Et cette oasis qui paraît tellement imaginaire aussi tellement c’est joli!
    Sinon je ne connaissais absolument pas le sandboard, mais qu’est ce que ça a l’air géniiiial!

    • Margaux

      03.12.2014 at 23:03 Répondre

      Haha c’est clair ça fait vraiment paradis, que des couleurs chaudes, du bleu et des palmiers, le rêve quoi :) Oui le sandboard est top !! Après faut quand même savoir faire du snow sinon c’est super casse-gueule !

  • St. Trop

    05.12.2014 at 06:10 Répondre

    Très beau. Et cette oasis…..
    C’est vrai nous avons trop de cliches. A+

Post a Comment