Riding // Snowboard in New Zealand !

DCIM100GOPRO

Bienvenue en Nouvelle-Zélande, le pays des Maoris, des All Blacks et des fabuleux décors du Seigneur des Anneaux ! Pour débuter la visite, nous vous emmenons rider sur l’un des spots de ski les plus réputés de l’île du sud : le Mont Hutt.

Mout hutt

Rallier Cairns au Mont Hutt a été un parcours du combattant : deux nuits à l’aéroport, trois avions, une perte de 30 degrés, et la location d’un nouveau van tout beau tout neuf pour nous accompagner pendant ces 20 jours au pays de Gandalf. Nous avons décidé de débuter nos trois semaines en Nouvelle-Zélande par les montagnes du centre de l’île du sud, pour pouvoir ensuite faire une boucle jusqu’à Auckland, tout en haut de l’île de nord. Nous avions vus pas mal de reportages et autres vidéos Redbull tournées en Nouvelle-Zélande, et notre rêve était d’aller découvrir la montagne et les pistes locales à notre tour. Nous avons donc fêté notre retour au froid par une bonne session de snowboard !
Autant vous dire que nous n’avons pas été déçus…

Pour vous expliquer un peu le délire, le Mont Hutt ne se trouve qu’à une heure de route de Christchurch, grande ville côtière de l’île du sud où se trouve l’aéroport. Bonne surprise pour nous, habitués à devoir rouler 1000 kilomètres en Australie pour rallier les différents points d’intérêt (et on en avait un peu marre). Et là, coup de foudre néo-zélandais : l’ascension vers les pistes de ski offre des paysages hallucinants, dont l’enchaînement est assez surréaliste : un mélange entre l’Irlande, les Alpes et l’Amérique du Sud. Les champs verts pleins de moutons laissent soudain place à de la montagne rocailleuse à la végétation presque désertique. A mesure que l’on monte, se dévoilent petit-à-petit les monts enneignés… tout cela en l’espace de 40 minutes ! Un truc inouï pour nous Français, qui devons parcourir un certain nombre de kilomètres sur des routes vallonées pour atteindre une quelconque station de ski. Et pour ne rien gâcher, le sommet du Mont Hutt offre un panorama à 360 degrés sur la chaîne de montagne du centre, les champs verts, les rivières et surtout, à l’horizon, l’océan. Un bol d’air et de nature qui vaut vraiment le détour.

reportage photo

10111213141617181920212227523DCIM100GOPRO29DCIM100GOPRO24228DCIM100GOPRO303132DCIM100GOPRO12687

infos pratiques

Hébèrgement et location de matériel : le Mont Hutt ne comprend pas de village, les visiteurs sont obligés de séjourner à Methven, le « ski village » situé juste avant la montée vers le Mont. Plusieurs « lodge », hôtels et campings accueillent les visiteurs pour tous les prix. Nous avons choisi le Redwood Lodge, un petit hôtel familial très sympa, où l’on s’est senti comme à la maison. On ne vous parle pas du bonheur de trouver au même endroit douche chaude, chauffage, prises électriques, WiFi, cuisine, four, frigo, toilettes, etc. Comme quoi, on se déshabitue vite du confort ^^
Vous pouvez tout louer dans les magasins du village : skis, snowboards, pantalons, vestes, gants, masques… pratique pour les backpackers comme nous, à penderie limitée. Compter environ 150 euros pour deux jours.

La route vers le Mont Hutt : la route n’est pas goudronnée, tout juste dégagée et les précipices sont nombreux. Le premier jour nous avons eu pas mal de brouillard, c’est donc une route assez dangereuse.
Par ailleurs, le parking de la station est riquiqui et vide plein. Préférez le ski bus (départs 7h45 et 9h45/retours 15h et 16h15) pour 20$ l’aller-retour. Cela vous évitera de prendre des risques ou de vous faire des frayeurs inutiles.

La station de ski : le domaine skiable est de taille moyenne, avec des installations modernes, deux snowparcs, un grand café-restautant, une école de ski/snowboard, et un magasin de location de matériel (plus cher qu’à Methven néanmoins).
La station comporte des pistes pour tous niveaux, avec possibilité de faire du hors-piste (ouvert selon le danger d’avalanche, indiqué en bas). Le forfait est un peu cher en revanche : 60 euros par jour pour accéder à l’intégralité du domaine skiable, ouvert de 9h à 15h.

6 Comments

  1. felix août 31, 2014

    vous êtes absolument superbes ! Profitez bien ;)

    Répondre
  2. St. Trop août 31, 2014

    Quel contraste ! Très très beaux paysages. Profitez bien. On pense a vous

    Répondre
    • Margaux septembre 4, 2014

      Oui ça change beaucoup mais ça fait du bien de retrouver les montagnes et la neige ! Surtout en plein mois d’aout. Gros bisous !!

      Répondre
  3. Maïa septembre 4, 2014

    Waou tes photos sont magnifiques ! Le paysage est dingue ! Vous voir en snowboard m’a trop donné envie de repartir dans l’hiver et d’en faire !
    Je pense que ça a du faire une sacré contraste mais ça en valait le coup !
    J’ai tellement envie de découvrir ce pays !

    x,
    Maïa
    http://www.wildandfolkheart.com

    Répondre
    • Margaux septembre 4, 2014

      Merci Maïa ! Oui gros contraste mais ça en vaut 1000 fois le coup. On pourra dire qu’on a fait du snow en plein mois d’août ;) Je pense que ça te plairait oui, des paysages à couper le souffle, de la nature partout, un vrai sentiment de liberté (même si il fait froid!). Bises !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 − 12 =